Le bilan de compétences “VITAE”

Objectifs

  • Faire le point sur ses compétences, analyser ses acquis, ses intérêts et ses motivations
  • Définir ou valider un projet professionnel réaliste et réalisable
  • Définir un plan d’action

Télécharger notre fiche formation Cliquez ici

Durée de la formation

Les rendez-vous physiques durent 8 heures en moyenne, le travail à distance est quant à lui estimé à une dizaine d’heures.

Moyens et méthodes pédagogiques

  • Le bilan de Compétences Vitae repose sur un accompagnement mixant les rendez-vous physiques et un travail personnel facilité par la plateforme digitale que nous proposons. Les rendez-vous physiques durent 8 heures en moyenne, le travail à distance est quant à lui estimé à une dizaine d’heures.
  • Modalité de suivi, évaluation et validation : Évaluation à chaud à l’issue de la prestation.
  •  

  • Public visé : Salariés et demandeurs d’emploi
  • Prérequis :En capacité d’utiliser l’outil numérique
  •  

  • Conditions de déroulement :
  • Le bilan de compétences se déroule pendant ou en dehors du temps de travail. C’est une démarche individuelle qui peut être réalisée et prise en charge financièrement indépendamment de l’entreprise par le biais du Compte Personnel de Formation.
    Conformément à la législation, Ressources et Progrès est habilité Datadock, il bénéficie également de la certification qualité OPQF sur l’accompagnement bilan de compétence.
    La durée entre la demande du bénéficiaire et le début de la prestation est estimée à 15 jours.
    Ce bilan peut être proposé en distanciel ou en présentiel, cette modalité étant définie en amont de la prestation et en accord avec le bénéficiaire.

  • Conditions tarifaires : nous consulter.
  • Nos locaux sont accessibles aux personnes en situation de handicap.
    Les bilans de compétences et formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap avec de possibles adaptations

     

Programme de la formation

Une première étape :

  • Elle vise à identifier les raisons principales ayant amené la démarche, les besoins, les objectifs attendus. Elle rappelle le caractère confidentiel des échanges, les garanties relatives au secret professionnel, le rôle du référent, les engagements réciproques et les démarches à entreprendre.

 

Une seconde étape : orientée sur le bénéficiaire, ses intérêts, ses motivations, ses compétences, pour faire ensuite l’objet d’une confrontation avec l’environnement : recherche documentaire, rencontres sur le terrain, conduite de projet. Elle se décompose de la manière suivante :

  • Analyse du parcours et reformulation des attentes
  • Analyse et identification des compétences professionnelles, travail spécifique sur les « Soft Skills »
  • Sélection et approfondissement des pistes professionnelles, enquêtes et recherches
  • Élaboration d’un projet réaliste et réalisable

 

    Une phase de conclusion : au cours de laquelle le bénéficiaire justifie ses choix professionnels, puis précise et valide les différentes étapes à entreprendre pour réussir son projet. Il y a co-rédaction et remise d’un document de synthèse, qui présente, le (ou les) projet(s) retenu(s), les facteurs susceptibles de favoriser ou de freiner sa réalisation et le plan d’action. Le bénéficiaire est le seul destinataire de ce document qui demeure sa propriété.