Le Conseil en Evolution Professionnelle

Le CEP se met en place progressivement

Les cinq opérateurs désignés, Pôle emploi, l’Apec, les Opacif, les missions locales et Cap emploi ont engagé la réflexion sur le déploiement de ce nouveau service qui, dans les faits, est opérationnel depuis le 1/1/2015. Outre la nécessité de se coordonner pour accueillir les différents publics, il s’agit de faire évoluer les compétences, et la posture professionnelle, des équipes en responsabilité de cet accompagnement. La montée en charge du dispositif est très progressive, celui-ci restant pour le moment, relativement méconnu des bénéficiaires. Certains OPCA et OPACIF organisent d’ores et déjà un accueil téléphonique personnalisé, comme le Fongécif Pays de Loire qui propose un entretien initial de 15 minutes et, le cas échéant, plusieurs entretiens de suivi. Différents points d’accueil sont également proposés dans chaque département.

Le contenu du CEP obéit à un cahier des charges (article L.6111-6 du Code du travail) qui identifie trois niveaux d’assistance :

  • Premier niveau : Accueil individualisé. Information sur les tendances socio-économiques, l’emploi, les métiers, les compétences, les qualifications et les formations sur le territoire.
  • Deuxième niveau : Conseil personnalisé. Construction d’un projet professionnel et évaluation de sa faisabilité.
  • Troisième niveau : Accompagnement personnalisé à la mise en œuvre du projet. Construction d’un plan d’action prévoyant « le cas échéant » un parcours de formation

Le CEP ne se substitue pas au Bilan de Compétences, qui demeure la prestation la plus adaptée à la définition d’un projet professionnel réaliste et réalisable

Partager :